VISITES À TROYES...

Idéalement placé au cœur du "bouchon" de la ville de Troyes, vous serez à proximité de tous les musées de la ville et lieux d'intérêts...)
Ci-dessous vous trouverez les lieux de visites incontournables.
Pour plus d'informations l'office de tourisme se situe sur la place face à l'appartement :https://www.tourisme-troyes.com/ et de la documentation pour les principales attractions et visites est mise à votre disposition dans l'appartement.

La Cathédrale de Troyes

 

La cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul est le siège épiscopal du diocèse de Troyes, classée monument historique en 1862. Elle accueille le "concile de Troyes" en 1129, au cours duquel l'ordre des Templiers se voit confirmé et son rôle défini.

Le traité de Troyes y fut signé le 21 mai 1420 : il prévoit que le roi d'Angleterre Henri V succédera au roi de France Charles VI, après son mariage avec Catherine de Valois (l'une des filles de Charles VI).

Plus d'informations 

Le Cœur de Troyes

 

Nouveau symbole de la ville, le cœur sera un lieu incontournable surtout le soir pour immortaliser votre passage dans la ville par le biais d'un selfie.

La maison de l'Outil et de la Pensée ouvrière

 

Ce musée est situé dans un hôtel particulier de style Renaissance (1556) appelé Hôtel de Mauroy. Il abrite une collection d'outils de façonnage à main des XVIIIe et XIXe siècles. Dans 65 vitrines, 11 000 outils illustrent une centaine de métiers du bois, du fer, du cuir et de la pierre.

Cette collection fut initiée par le Père Paul Fellerjésuite et homme de métier qui mit sa passion au service de la transmission des savoirs.

Le musée accueille entre 16 000 et 25 000 visiteurs par an. 

Chaque année, des animations et expositions thématiques sont organisées  par les Compagnons du Devoir du Tour de France.

Plus d'informations 

La Basilique Saint-Urbain

 

La basilique Saint-Urbain de Troyes est un monument de référence du gothique rayonnant, remarquable par l'unité de son style. Le pape mit des moyens exceptionnels au service de sa construction dans les années 1260 : l'architecture laisse alors toute la place aux verrières. En raison de difficultés financières, sa construction s'est interrompue et elle fut reprise puis achevée entre le XIII ème siècle et le XX ème siècle.

Plus d'informations 

Le musée du Vauluisant

Ce musée, situé au sein de l'hôtel classé de Vauluisant, est consacré à l'art troyen du XVI ème  siècle et à la bonneterie.

Plus d'informations 

L'Église Sainte Madeleine

La construction de cette église a commencé au XIIe siècle, ce qui en fait la plus ancienne de Troyes. Elle est rebâtie vers 1200 dans le style gothique, en conservant quelques éléments romans dans la nef. Vers 1500, l'abside et le chœur sont rénovés en gothique flamboyant. La tour (de style Renaissance) et le portail de l'ancien cimetière (de style gothique flamboyant) dateraient de 1525. La nef sera à son tour restaurée au XIXe siècle.
Sainte-Madeleine retient l'attention par le nombre de ses joyaux. C'est l'une des rares églises de France à avoir conservé son jubé Renaissance, en dentelle de pierre. Le déambulatoire resplendit de superbes vitraux de la même époque (1500) caractérisés par des dessins appuyés, des couleurs chatoyantes et un grand raffinement technique. Enfin, dans un bas-côté, trône la statue de sainte Marthe, l'un des chefs-d'œuvre du maître de Chaource.

Plus d'informations 

La ruelle des chats

Très étroite, elle donne une idée des rues médiévales, pavées  avec une rigole centrale pour l'écoulement des eaux. Reconstruites après le grand incendie de 1524, les maisons à pans de bois et en encorbellement s'élargissent en hauteur. Les étages débordent sur la rue pour augmenter leur surface : l'impôt était alors calculé sur la surface au sol.

 

Cette ruelle doit son nom au fait qu'un chat peut, en effet, passer d'un côté à l'autre de la rue, en passant par les toits. Les façades se touchent par le sommet, et sont maintenues par des étais.

Plus d'informations 

La Tourelle de l'Orfèvre

La Maison de l'Orfèvre est un hôtel particulier du XVI ème siècle située au 9, Rue Champeaux.

Elle fut construite entre 1578 et 1618 pour François Roize, orfèvre, et son épouse Nicole Boulanger. La tourelle est soutenue par trois faunes. La Maison de l'Orfèvre est classé parmi les monuments historiques depuis 1961.

Plus d'informations 

ET SES ALENTOURS...

L'Église D'Isle-Aumont

Cette église demeure exceptionnelle par son histoire.

Opidium au Néolithique, lieu de culte des Celtes, sanctuaire dédié à Mercure pendant l'occupation romaine, abbaye et nécropole mérovingienne, prieuré et enfin étape pour les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle à partir du XII ème siècle.

L'édifice est classé au titre des monuments historiques en 1967. L'église se compose d'une nef avec un portail gothique qui était orné des armes de France, de Bourgogne et de Champagne. Quatre travées mènent à une tour qui surmonte l'ancien autel du X ème siècle. La deuxième nef, située au sud de la première, est ornée d'une série de statues. Le bas côté sud a été enlevé au XVI ème siècle et celui du nord au XIX ème siècle.

Plus d'informations 

Abbaye de Clairvaux

Fondée par Saint Bernard en 1115, cette abbaye a accueillit jusqu'à 888 moines. Ancienne abbaye cistercienne, elle a été fondée en 1115 par Bernard de Clairvaux et quelques compagnons, envoyés par Étienne Harding, abbé de Cîteaux. La personnalité de saint Bernard lui donna un rayonnement considérable. Elle appartient au groupe des abbayes primaires (premières fondations) de Cîteaux, elle-même toute première abbaye de l'ordre cistercien. C'est de loin la plus prolifique, avec quatre-vingts abbayes-filles. Elle est supprimée lors de la Révolution française et en 1808, elle fut transformée par Napoléon en plus grande prison de France.

Plus d'informations 

Église Saint-Jean-Baptiste de Chaource

Eglise de style gothique, classée au titre des monuments historiques en 1840. Sa Chapelle du Sépulcre comporte la plus belle mise au tombeau d'Europe.

La scène est d'un réalisme saisissant. Sur la dalle du tombeau, le corps cadavérique du Christ est allongé, le torse légèrement relevé par Joseph d'Arimathie qui maintient soulevé le saint suaire. Son visage reste dans l'ombre, car l'heure de la Résurrection n'est point arrivée. Nicodème soulève le linceul, il porte une tenue de pèlerin, portant l'escarcelle. Marie est penchée, le visage rongé par la douleur. Saint-Jean est placé derrière elle. Marie-Salomé est légèrement en retrait, mains croisées, yeux baissés. Marie-Madeleine tient un vase de parfum. Marie Cléophas, porte la couronne d'épines.

Plus d'informations 

Fromagerie de Mussy à Chaource

Stéphanie et Christophe Callewaert vous proposent de découvrir leur établissement (galerie de visite libre et vidéo de la production), la fabrication du Chaource, artisanal (moulage à la louche). Ils vous feront également connaitre d'autres spécialités : Délice de Mussy, véritable Mussy, Mussy l'Evêque double crème, Vieux Mussy Sec, Lys de Champagne Ardenne, Soumaintrain et autres délicatesses fromagères. 
Attention : La fromagerie de Mussy propose des visites guidées pour les groupes au-delà de 20 personnes.
pas de visite guidée pour les particuliers.

Plus d'informations 

Le Moulin de Dosches​ et les jardins

Le moulin de Dosches, est la reconstruction récente d'un moulin à vent typique de ceux qui étaient installés en Champagne au xviiie siècle. Il est situé sur la commune de Dosches, dans le département de l'Aube.

Il a été édifié d'octobre 2004 à octobre 2006, sous l'égide de l'Association des Moulins à vent Champenois sur les plans de ceux d'autrefois.

C'est un moulin tout en bois construit sur pivot, c'est-à-dire qu'il faut le faire pivoter pour le mettre face au vent pour une meilleure efficacité. Malgré les 28 tonnes du moulin, il suffit de deux hommes pour pousser le levier et faire tourner le moulin.

Le moulin est utilisé à des fins pédagogiques et d'exposition. Ainsi que pour de la production de farine vendue à la boutique.

Un four à pain traditionnel a été construit près du moulin, ainsi qu'un jardin ancien 

Plus d'informations 

Château de la Motte-Tilly 

Le château de La Motte-Tilly est situé dans la commune du même nom.

Ses intérieurs font l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 2 septembre 1943. Le château, la chapelle, les pavillons, la cour d'honneur, la grille d'entrée et, pour finir, le parc, avec ses terrasses et son canal font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 16 septembre 1946. Ouvert au public depuis 1978, le château est géré par le Centre des monuments nationaux.

Plus d'informations 

Contact 

 

lecoeurdetroyes@gmail.com

Adresse

 

1 place du Maréchal Foch

10000 Troyes

Mode de règlements
Show More
  • facebook le coeur de Troyes
  • Pinterest - le cœur de Troyes